Gothic SENEBRUS

Lieu de passage entre Tlön et Urbicande...

30 mai 2008

Poudoupoudoupoudou !

La question que je me pose depuis la nuit des temps à savoir

"Comment faire pour qu'un témoin de Jéhovah s'en aille?"

vient en fin de trouver une réponse irréalisable mais empreinte de poésie...

Différents cas de figure m'ont déjà été exposés :

  • La solution du croyant, répondre "Je suis catholique pratiquant et convaincu", elle fonctionne paraît-il mais je n'aime pas mentir.
  • On peut être agressif, sur la défensive mais ils reviennent quand même pensant probablement qu'on a besoin de l'aide de leur Dieu.
  • La solution allemande à savoir accueillir le témoin dans le plus simple appareil. Ma pudeur m'interdit une telle pratique je n'ai jamais essayé.
  • L'absence de signe de vie, ils reviennent encore plus vite.

  • Avoir un témoin de Jéhovah marié à une personne qui ne l'est pas dans sa rue. C'est un des meilleurs moyens, ils ne passent JAMAIS!

  • La solution choisie par Bernard Black dans Black Books pour échapper à sa déclaration d'impôts à savoir les faire entrer avec un grand sourire, leur proposer un siège, du thé, les écouter, leur demander des livres (erreur ultime à ne pas commettre car là, on est fiché définitivement) et les laisser exercer leur mission. Ça donne ça (source : wikiquote) :

(...)[Bernard is trying in vain to do his taxes; there is a knock at the door]

Bernard: Oh, thank Christ!

        [Bernard opens the door to reveal two Jehovah's witness']

Jehovah's Witness #1: Hello. We were wondering if we could talk to you about Jesus?

BB01

 DVD Black Books Saison 1 )

Bernard: ... Great! Come in! [waves them in]
Jehovah's Witness #1: [Stunned] What?
Bernard: I'd love to hear about Jesus. What's he up to now?

bb02

Jehovah's Witness #2: It's a trap!!

bb03


[After being admitted to the shop to discuss Jesus; Bernard is waiting for the Jehovah's Witnesses to start]
Jehovah's Witness #1: Well, to be honest... we've never actually thought this far ahead. [Looks around] It's nice this... indoors.
Bernard: So, so what's your favourite story about Jesus?
[Pause. The two Jehovah's Witnesses think very hard]
Jehovah's Witness #1: Oh yes! The one where Jesus rescues the Samaritan.
Bernard: No, that's a story Jesus tells about a Samaritan who rescues someone else.
Jehovah's Witness #1: [Surprised] Really?
(...)

  • Enfin, il y a LA solution dépeinte dans le petit bijou dont je déguste quelques pages chaque jour :

image0_1*
 © Raimund Koch / Getty images

    (...)

    En bon gardien, le libraire suivait la vie de ses livres, saluait ceux qui partaient et accueillait les nouveaux venus. Il veillait sur leur sommeil, sur leur propreté et vers midi, le libraire allait jusqu'à nourrir ses livres, c'est à dire qu'il en prenait quelques-uns au hasard et en lisait des passages aux autres, à voix haute, en marchant dans les allées.

    Un nouveau témoin de Jéhovah entra dans la librairie.
    Le libraire le salua sans s'arrêter de lire.
    Le témoin rendit son salut au libraire et attendit en l'écoutant.
Alors, sans que le témoin rendit son salut au libraire et attendit en l'écoutant.
    Alors, sans que le témoin s'en rende compte, le libraire ne choisit plus ses lectures au hasard et lorsqu'il s'arrêta, le témoin remercia simplement le libraire, avant de s'en aller en oubliant complètement de lui parler de la joie de la beauté de la vie, mais joyeux lui-même, et beau aussi.
    Poudoupoudoupoudou !

    (...)

*Le libraire / Régis de Sá Moreira. - Paris : Librairie générale française, 2007. - 189 p. : couv. ill. en coul. ; 18 cm. - (Le livre de poche ; 30619)

Posté par tex_242 à 10:29 - 655 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire